Steve Jobs et la typographie

18 octobre 2011 à 10:50

Steve Jobs, 1955-2011

Steve Jobs est donc décédé. Difficile d’échapper à l’évènement. Visionnaire, il était célèbre pour ses produits résolument design et pratique. Ce qui était moins connu, c’est qu’il attachait une grande importance à la typographie.

Dans son discours à l’Université, il a expliqué comment il a développé son intérêt pour la typographie et son impact sur sa culture produit.

le Reed College dispensait probablement alors le meilleur enseignement de la typographie de tout le pays. Dans le campus, chaque affiche, chaque étiquette sur chaque tiroir était parfaitement calligraphiée. Parce que je n’avais pas à suivre de cours obligatoires, je décidai de m’inscrire en classe de calligraphie. C’est ainsi que j’appris tout ce qui concernait l’empattement des caractères, les espaces entre les différents groupes de lettres, les détails qui font la beauté d’une typographie. C’était un art ancré dans le passé, une subtile esthétique qui échappait à la science. J’étais fasciné.

Ce point n’a pas échappé à Jean-Marie Dru qui dans son dernier ouvrage Jet Lag consacré aux grands hommes de la publicité, fait un hommage à Steve Jobs et à son appétance pour la typographie.

Je souhaite que les enfants de nos écoles prennent un jour des cours de typographie et de calligraphie et que, à la manière de Steve Jobs, qui a suivi de tels cours, ils soient plus sensibles à la beauté de chaque chose. Une simple typographie à empattements sur la devanture, et votre boutique prend tout de suite de la valeur.