Un homme debout (Turquie encore)

26 juin 2013 à 15:33

Duran Adam, Turquie
Interdits de manifester, les jeunes Turcs ont trouvé une autre manière de protester. A l’origine, il s’agit d’une initiative tu chorégraphe Erdem Gunduz qui avait prévu initialement de rester debout, le corps figé sans parler, un mois en alternant périodes d’immobilités et périodes de repos. Repris sur les réseaux sociaux sous l’intitulé « Duran adam » (l’homme debout), ce mouvement s’est répandu comme une trainée de pourdre excitant la créativité de graphistes.

Duran adam Duran adam
Duran adam
Duran adam